Sainte Sophie : Erdogan veut effacer mille cinq cent ans d’histoire chrétienne et un siècle d’histoire de la Turquie

Sainte Sophie : Erdogan veut effacer mille cinq cent ans d’histoire chrétienne et un siècle d’histoire de la Turquie

par | 9 juillet 2020 | Communiqués

« Une menace envers Sainte Sophie est une menace pour l’ensemble de la civilisation chrétienne, et donc envers notre spiritualité et notre histoire » : ainsi s’est exprimé le patriarche de Moscou, devant les menaces planant sur cet édifice, dont les premières fondations datent du 4e siècle après JC, sécularisé par Ataturk en 1934 et devenu patrimoine mondial de l’humanité en 1985.

En effet, devant la pression répétée d’Erdogan et de son organisation islamiste, il est à craindre qu’un verdict du tribunal administratif d’Istanbul transforme Sainte Sophie en un lieu de culte musulman.

Erdogan, s’en prenant à un héritage chrétien des plus symboliques, affirme également sa volonté de rompre avec l’acquis laïc apporté par Ataturk. L’homme fort d’Ankara n’hésite pas à utiliser ce symbole comme un motif de lutte politique entre l’Orient et l’Occident. Après l’épuration ethnique et le révisionnisme historique, c’est la purge confessionnelle :

Thierry Mariani et Jérôme Rivière demandent à la France de marquer sa désapprobation face à cette nouvelle provocation turque. La France tient un rôle majeur et historique dans la défense des Chrétiens d’Orient depuis la promesse de saint Louis et plus largement dans la préservation de la civilisation européenne.  Il serait regrettable qu’elle faillisse à sa mission.

Thierry Mariani et Jérôme Rivière ont déposé ce jour au Parlement européen une résolution demandant que Sainte Sophie demeure un musée.

Share This