Préservons notre civilisation

par | 1 juin 2021 | Newsletter

Le travail que nous menons au Parlement européen porte des fruits, souvent méconnus et peu traités par les médias. C’est l’objectif de cette newsletter, de montrer aux Français que leurs inquiétudes sont portées dans cette enceinte, où nous sommes de moins en moins minoritaires.

Je constate un réveil, un cri des peuples qui veulent continuer à vivre libres, et je considère que notreélection, celle de tous les élus du Rassemblement National sur la liste soutenue par Marine le Pen et portée par Jordan Bardella, n’est pas un hasard : nous sommes les représentants des oubliés, des perdants de la mondialisation, mais qui sont enracinés, qui sont « de quelque part », face aux mondialistes.

L’Union européenne est l’incarnation, la capitale de ce déracinement. Les institutions bruxelloises détestent la transmission, l’enracinement, l’héritage, l’histoire, la tradition, bref, ce qui fait les peuples, et ce qui a fait la civilisation européenne. Ursula Von der Leyen(présidente de la Commission européenne) et David Sassoli (Président du Parlement européen) pour leur agenda idéologique un allié précieux en la personne d’Emmanuel Macron. Les liquidateurs de la France, ce sont eux. Ils mettent tout en œuvre pour accélérer l’écroulement « des murs porteurs ».

La souveraineté européenne voulue par Macron passe par un abandon de la souveraineté française. C’est le projet fédéraliste de l’Union européenne d’aujourd’hui dont les conséquences sont dramatiques pour le quotidien des Français. C’est la constante idéologique d’Emmanuel Macron : fondre la France dans l’Europe. Nous ne pouvons nous y résoudre.

La France doit œuvrer à transformer l’Union Européenne, et doit puiser pour cela dans ses racines. Plutôt que de créer une nouvelle civilisation, attachons-nous à préserver la nôtre.

 

Share This