Pourquoi je ne m’agenouillerai pas à 18h aujourd’hui

Pourquoi je ne m’agenouillerai pas à 18h aujourd’hui

par | 9 juin 2020 | Communiqués

Parce que la France n’est pas les États-Unis, et que la ségrégation raciale est le contraire de l’esprit de notre pays, qui ne reconnait que la nationalité.

Parce que je n’ai pas à m’excuser de l’Histoire de mon pays et de mon peuple dont je suis fier.

Parce que contrairement au ministre de l’Intérieur, je refuse de plier les genoux devant les hommes, et de me soumettre aux injonctions d’associations d’extrême gauche.

Parce que je refuse de participer à la haine générale du flic et à l’opprobre jeté sur toute une profession remarquable.

Parce que je soutiens la loi et l’ordre.

Parce que la repentance, prônée par la gauche, suivie par la droite, est le début de la haine de soi.

Parce que l’instrumentalisation de la mort d’un homme à des fins politiques m’est insupportable.

Parce que la France est une réalité de chair et de sang que l’on doit aimer, je resterai debout pour la défendre.

Share This