Accueil | Communiqués | Nouvelle trahison bruxelloise : l’UE brade son marché aérien à Qatar airways
Nouvelle trahison bruxelloise : l’UE brade son marché aérien à Qatar airways

Nouvelle trahison bruxelloise : l’UE brade son marché aérien à Qatar airways

par | 25 octobre 2021 | Communiqués

Communiqué de Julie Lechanteux et Philippe Olivier, députés du Rassemblement National au Parlement européen

Au nom de la naïve «concurrence libre et non faussée», Bruxelles vient de signer un accord de libre-échange offrant le secteur européen du transport aérien passager et cargo à l’émirat et sa puissante compagnie : Qatar Airways. Cet accord se base sur un déséquilibre inouï : offrir un accès illimité à un marché d’un demi-milliard de passagers européens en contre partie d’un marché microscopique de 3 millions de Qataris.

À peine sortie d’une période Covid historiquement désastreuse pour le secteur aérien, nos champions européens, dont Air France-KLM, sont poignardés dans le dos par Bruxelles. Soumis à la même idéologie destructrice de nos intérêts économiques, le gouvernement Macron et son ministre des Transports M. Djebbari ont déjà laissé entendre qu’ils ne s’opposeront pas à cette catastrophe.

Membres de la commission Transports du Parlement européen, les députés du groupe Identité et Démocratie – Rassemblement national Julie Lechanteux et Philippe Olivier apportent leur soutien à tous les acteurs du secteur mobilisés contre cet accord contraire aux intérêts des salariés et des entreprises françaises et européennes de l’aérien.