L’Union européenne, incapable de nous défendre de l’immigration

L’Union européenne, incapable de nous défendre de l’immigration

par | 20 mai 2021 | Newsletter

Lundi 10 mai, près de 2100 migrants étaient enregistrés en 24h sur l’île italienne de Lampedusa, et ce alors que le centre d’accueil de la petite municipalité est déjà saturé. Lundi 17 mai, ce furent environ 5000 migrants qui pénétrèrent dans l’enclave espagnole de Ceuta. Deux tristes records qui laissent présager un nouvel afflux massif de ces migrants, à qui on promet un eldorado qui n’existe pas, qui se noient parfois dans la méditerranée, et dont le coût pour les nations européennes est incalculable, en termes d’emploi, de qualité de vie, de sécurité.

Après la Turquie, c’est un autre pays du Sud qui utilise la faiblesse de l’Europe et son incapacité à se défendre pour instrumentaliser l’immigration comme une arme diplomatique, jouant avec la vie des migrants comme d’un simple outil. Les pays européens ne peuvent pas rester indéfiniment aveugles au risque que pose le laxisme migratoire : en 2050, l’Afrique comptera 2,5 milliards d’habitants !

Cette situation, c’est le laxisme de Bruxelles qui la provoque. La mort des migrants en Méditerranée, les malheurs qu’ils subissent, ce sont eux qui en sont, en grande partie, responsable. C’est aussi un exemple de plus que, contrairement à la doxa bruxelloise, l’Union ne fait pas la force, mais provoque bel et bien la faiblesse.

Fermer les frontières et imiter l’Australie et sa politique de fermeté : voilà ce que doit faire l’Europe. Il est plus que temps de donner à Frontex de vraies missions et de travailler avec les gardes côtes Libyens contre les réseaux de passeurs.Puisque l’Union européenne ne le fera pas, il faudra retrouver cette souveraineté au niveau National.

Sans actes, la survie du Vieux Continent, de ses Nations et des peuples européens est menacée.

Share This