Les nouveaux encouragements de l’UE à la politique immigrationniste

Les nouveaux encouragements de l’UE à la politique immigrationniste

par | 13 juillet 2021 | Communiqués

L’Europe de Bruxelles vient de financer à hauteur de 276 millions d’euros la construction de cinq nouveaux centres d’accueil et d’identification pour clandestins dans cinq îles grecques.

Les habitants de Kos, Samos, Lesbos, Chios et Leros vont donc supporter le nouveau soutien des dirigeants de l’Union européenne à cette immigration galopante avec les conséquences qui en découlent pour leur sécurité, leur identité, leur culture et leur économie avec notamment la fuite des touristes.

A Leros, l’Europe a vu les choses en grand puisque le futur centre pour migrants va s’étendre sur 63.000 m², au grand désarroi des 8.000 habitants qui en plus d’appréhender l’arrivée de nouvelles populations, voient leur littoral totalement défigurer par cette construction.

Ces cinq centres pour clandestins constituent un énième signal envoyé aux candidats à l’immigration qui vont ainsi accroître la pression migratoire sur le continent européen dont les dirigeants devraient au contraire maitriser les flux migratoires et procéder aux nécessaires reconduites aux frontières des immigrés illégaux.

Share This