Accueil | Communiqués | Les enfants, boucliers humains pour les passeurs de migrants
Les enfants, boucliers humains pour les passeurs de migrants

Les enfants, boucliers humains pour les passeurs de migrants

par | 5 septembre 2022 | Communiqués

Jean-Paul GARRAUD

Député français au Parlement européen

Président de la délégation du Rassemblement National au Parlement européen

Président de l’Association Professionnelle des Magistrats

Alors que le nombre de migrants traversant la Manche explose cette année, un quotidien national relate que les passeurs ou leurs auxiliaires sur les bateaux de migrants n’ont pas hésité à brandir un enfant qu’ils ont menacé de jeter à la mer si jamais les forces de l’ordre françaises intervenaient.

Outre cet odieux chantage, une note de la préfecture de la zone de défense et de sécurité Nord, en date du 24 janvier 2022, a relevé que les migrants sont de plus en plus violents, preuve supplémentaire de l’ensauvagement en France, du lien direct avec l’immigration clandestine, et de l’inaction coupable du gouvernement Macron.

Devant la gravité des évènements et le constat que les réseaux de passeurs se renouvellent sans cesse, il est vital que les clandestins soient systématiquement expulsés, que les contrôles aux frontières nationales soient renforcés et que l’Agence Frontex soit mobilisée pour aider efficacement nos forces de l’ordre.