Les contribuables européens condamnés à payer l’imprévoyance de David Sassoli

Les contribuables européens condamnés à payer l’imprévoyance de David Sassoli

par | 9 mars 2020 | Communiqués

David Sassoli, Président du Parlement Européen, a annoncé ce lundi 9 mars à 17h que le Parlement Européen tiendrait une session « adaptée » en raison de l’épidémie de Coronavirus.

Nous regrettons triplement cette décision. Il était d’abord absurde de prétendre qu’une session plénière pouvait se tenir à Bruxelles et non à Strasbourg. Cette discrète entorse aux traités européens ne fait pas honneur à l’accueil chaleureux que les Strasbourgeois réservent à nos travaux. 

Nous ne pouvons ensuite que regretter la gabegie financière que constitue la convocation des députés européens pour une session réduite à la portion congrue, sans vote, et d’une durée d’à peine 24H. Les contribuables européens n’ont pas à financer l’imprévoyance d’une administration qui n’a pas suffisamment anticipé les conséquences de la diffusion du virus en Europe.

Il est enfin terrible pour l’image du Parlement européen de le voir continuer à siéger alors qu’il constituerait une menace de foyer supplémentaire de propagation de la maladie. Alors que les gouvernements exigent du civisme de leurs populations, cette imprudence est une faute politique qui discréditera encore davantage notre institution.

La délégation française du groupe Identité et Démocratie exprime toute sa solidarité aux malades et à leurs proches, ainsi qu’aux personnels soignants qui agissent avec humanité et professionnalisme au secours de nos peuples. Notre institution aurait dû s’inspirer de leur exemplarité.

Share This