Accueil | Communiqués | Le Kosovo, État improbable et mafieux mais enfant chéri de l’U.E. !
Le Kosovo, État improbable et mafieux mais enfant chéri de l’U.E. !

Le Kosovo, État improbable et mafieux mais enfant chéri de l’U.E. !

par | 24 janvier 2023 | Communiqués

Communiqué de presse de Jean-Lin Lacapelle

Député français au Parlement européen

 

Jeudi 12 janvier 2023, la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen a approuvé la libération des visas pour les Kosovars.

Elle permettra aux titulaires d’un passeport délivré par le Kosovo de séjourner sans visa dans l’espace Schengen pendant 90 jours tous les 180 jours.

Pourtant, la région du Kosovo, séparée de la Serbie en 2008, dont l’indépendance n’est même pas reconnue par cinq pays de l’Union européenne (Chypre, Espagne, Grèce, Roumanie et la Slovaquie), est en proie à toutes sortes de trafics (prostitution, êtres humains, armes, drogue).

Le Kosovo est également gangrené par le terrorisme islamiste, ayant fourni, à proportion de sa population, le plus grand nombre européen de djihadistes à la Syrie et à l’Irak.

En dépit des risques migratoires et sécuritaires considérables que soulève cette exemption de visas, le Parlement européen, avec la complicité des députés macronistes, persiste dans sa volonté de démanteler les frontières et de saper la sécurité des États.

Les députés du Rassemblement national au Parlement européen sont vent debout contre cette nouvelle tentative de Bruxelles d’ouvrir les frontières européennes avec un pseudo-État mafieux, corrompu et perméable à l’immigration et au terrorisme islamiste.