Le dossier : le rapport allemand sur l’exportation d’armement

par | 8 juillet 2020 | Newsletter

Le dossier : le rapport allemand sur l’exportation d’armement

Comme en 2018, le rapport établit le constat d’une très grande adaptabilité des exportateurs allemands qui suivent ainsi les directives contraignantes de leur gouvernement :

  1. l’UE, l’OTAN et les pays assimilés représentent plus de 60% des autorisations accordées,
  2. la même zone représente 78% des exportations (= livraisons), soit 641,6 millions €;
  3. le volume des exportations (= livraisons) vers les pays tiers représente 182 millions €.

Les autorisations d’exporter

  • Les pays UE, OTAN et pays assimilés représentent 55,9%, soit 4,484 milliards €,;
  • Les pays tiers représentent 3,531 milliards € (contre 2,550 milliards € l’an passé) dans les pays en voie de développement ;
  • L’Égypte est confirmée dans sa place de premier client de l’Allemagne avec 801,8 millions €;
  • Les pays en voie de développement ont compté pour 1,35 milliard € avec notamment l’Indonésie avec 201,8 millions €, l’Inde (92,9 millions €), le Pakistan (63,3 millions €) et le Maroc (61,4 millions €).

 

Pays (rang) Montant des exportations Principaux équipements
N°1 : Hongrie 1 783 843 558 Paquet blindé à 80%
N°2 : Algérie   846 630 161 Véhicules, kits Fuchs
N°3 : Egypte   801 874 706 Défense sol-air (63%), conduites de tir (26,8%)
N°6 : Corée du Sud   372 377 646 Missiles (pour 50%), pièces pour sous-marins (15%)
N°7 : Australie  304 281 181 Boxer (70%), patrouilleurs Lürssen (4,2%)
N°8 : EAU  256 866 626 Radars de contre-batterie (75,3%)
N°9 : Qatar  235 972 675 Munitions pour chars/blindés (39,8%), véhicules blindés (15,4%)
N°10 : Indonésie  201 807 608 Chasseurs de mines (90,6%)

 

Les matériels autorisés :

  • Missiles & bombes pour 1,1 milliard € ;
  • Bâtiments de combat pour 440 millions € ;
  • Véhicules de combat & blindés pour 3 milliards € ;
  • Matériels aéronautiques pour 404 millions €

 

Les exportations d’armement : 0,06% des exportations allemandes

  • En 2019, le total des exportations de matériels de guerre (au sens des livraisons) a été de 824 millions €, dont 78% vers les pays UE/OTAN et assimilés ;
  • La lecture du rapport 2019 sur l’exportation allemande d’armement fait ressortir un chiffre particulièrement gênant dans le contexte actuel : 41,8% des exportations (au sens de livraisons) de matériels de guerre allemands exportés est allé en Turquie (344,6 millions € sur un volume total de 823,6 millions €). Les Allemands ne comptabilisant dans leurs exportations que les SEULSmatériels léthaux (plateformes de combat et munitions associées), le chiffre est éloquent. C’est la deuxième année consécutive que c’est le cas. Rien de surprenant : l’Allemagne arme la Turquie, notamment dans le domaine naval.
  • En 2018, le volume avait de 771 millions € ;
  • Le volume des exportations d’armement représente 0,06% des exportations totales allemandes.

 

N.B : le gouvernement ne comptabilise que les exportations de matériel de guerre et non les équipements de défense, ce qui conduit à minorer dans les statistiques officielles le poids des ventes militaires à l’étranger, lequel se situe entre le volume des exportations déclarées (824 millions e) et 8,015 milliards €…

Share This