Accueil | Communiqués | La Commission européenne normalise la gestation pour autrui (GPA)
La Commission européenne normalise la gestation pour autrui (GPA)

La Commission européenne normalise la gestation pour autrui (GPA)

par | 11 janvier 2023 | Communiqués

Jean-Paul GARRAUD

Député français au Parlement européen

Président de la délégation du Rassemblement National au Parlement européen

Président de l’Association Professionnelle des Magistrats

Lundi 9 janvier 2023, le commissaire européen Didier Reynders est intervenu en commission des affaires juridiques au Parlement européen afin de promouvoir un projet de règlement menant in fine à la reconnaissance de la GPA dans toute l’Union européenne.

En effet, avec le certificat de parentalité crée par ce texte, un individu considéré dans un État membre comme parent d’un enfant né par GPA pourra forcer les autres États membres à le reconnaître comme parent, même si ces derniers interdisent ce type de filiation.

Si l’accord à l’unanimité des États membres est nécessaire pour que ce projet soit adopté, ce qui n’est pas encore d’actualité, il n’en reste pas moins qu’il est tout à fait scandaleux que la Commission européenne tente de normaliser la GPA qui n’est ni plus ni moins qu’une double commercialisation du corps humain : celui de la femme qui porte un enfant pour d’autres et celui de l’enfant, cédé comme un bien de consommation.

Au Rassemblement National, la protection des enfants, la lutte contre les violences faites aux femmes et la défense de la dignité de tous sont une priorité.