Accueil | Communiqués et Tribunes | Face à la volonté de RENEW de saboter la souveraineté des Etats, le Rassemblement National réagit !
Face à la volonté de RENEW de saboter la souveraineté des Etats, le Rassemblement National réagit !

Face à la volonté de RENEW de saboter la souveraineté des Etats, le Rassemblement National réagit !

André ROUGÉ

Député français au Parlement Européen

Délégué national à l’Outre-mer du Rassemblement National

 

En Commission Développement Régional, un rapport porté par le député français Sandro GOZI (RENEW) propose d’« éliminer les obstacles juridiques et administratifs transfrontaliers ». Sous couvert de supposés avantages économiques et sociaux, ce texte vise, in fine, à soutirer aux Etats membres leurs capacités normatives en matière transfrontalier, dans la droite lignée de Schengen.

Les enjeux que posent ce texte sont nombreux car ce rapport ouvrirait la voie à plus de travail détaché et à l’accroissement de la concurrence économique entre les Etats membres, entre autres, au détriment du développement économique de la France.

En réponse à cette volonté de faire de l’Europe une fédération et de promouvoir l’ultra libéralisation de l’espace européen, j’ai déposé plusieurs amendements afin d’extraire de ce texte toute volonté de saboter ou de limiter la souveraineté des Etats membres et pour rappeler la nécessité de conserver les « obstacles » transfrontaliers pour la souveraineté et la sécurité des Etats membres.

Vous pouvez compter sur Jordan BARDELLA et les élus du Rassemblement National au Parlement Européen pour défendre les intérêts de la France face aux volontés de la macronie et de ses alliés de mettre à sac notre souveraineté.