Accueil | Communiqués | Clément Beaune à Saint-Raphaël : la propagande du mensonge d’État !
Clément Beaune à Saint-Raphaël : la propagande du mensonge d’État !

Clément Beaune à Saint-Raphaël : la propagande du mensonge d’État !

par | 6 décembre 2021 | Communiqués

À l’occasion de la venue du secrétaire d’État aux Affaires européennes, à Saint-Raphaël, ce dernier en a profité pour diffuser son idéologie de « puissance européenne », qui n’existe que dans les mots, mais nullement dans les actes.

Le ton est donné dès la première question, portant sur la Présidence française de l’Union européenne, qui sera effective en janvier 2022.

Est-ce un hasard du calendrier si Emmanuel Macron va pouvoir profiter de cette période pour être à la tête de l’UE pendant 6 mois, en pleine campagne pour l’élection présidentielle ?

Est-ce démocratique de profiter de l’argent de l’UE, donc de la France, et donc du contribuable français, pour mener campagne avec un avantage financier ultra conséquent, par rapport aux autres candidats ?

Monsieur Beaune nous parle ensuite du discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne en 2017. Mais la vision annoncée à l’époque, est un échec total aujourd’hui. L’Europe de la puissance, de la sécurité, de la solidarité et de la démocratie participative, n’existe pas.

Monsieur Beaune nous parle de l’Europe de la défense, qui avance et se développe. Sauf que c’est un leurre. La preuve en est, la France a dû mettre un terme à l’opération Barkhane en Afrique, car laissée seule par ses partenaires européens.

La défense relève de la compétence des États et le restera.

Monsieur Beaune nous parle du Plan de relance « exceptionnel ». Mais il ne dit pas que c’est avant tout la création d’une dette abyssale qui reposera sur les générations futures, et que cette dette sera à la charge des États contributeurs nets, comme la France. Cette dette va donc reposer sur la tête de nos enfants.

Monsieur Beaune nous parle des accords de pêche avec le Royaume-Uni et dit que la France a haussé le ton pour faire entendre sa voix. Mais visiblement le pays voisin n’a pas entendu le murmure de notre Président, de l’avis même de nos professionnels français de la pêche qui attendent des actes.

Monsieur Beaune nous parle d’immigration, en faisant fi de la réalité. Son parti au Parlement européen vote pour toutes les politiques immigrationnistes possibles, toutes les soumissions aux ONG possibles. De la même manière, le gouvernement auquel il appartient, a signé le Pacte de Marrakech dans le dos du peuple, et il contribuera à la mise en œuvre du Pacte Asile et Migration de l’Union européenne, prévoyant et organisant ainsi la submersion migratoire de notre continent.

Monsieur Beaune nous parle de coordination européenne concernant la gestion de la pandémie. Mais de quelle coordination ? Celle de l’inaction ? De l‘inefficacité ? De l’incurie totale de l’Union européenne ? Devant le manque de rapidité, de masques, de respirateurs, devant le manque de lits provoqué par lUE, devant le chacun pour soi en ce qui concerne la fermeture des frontières intérieures, le confinement, la vaccination ? Oublie-t-il que nos amis italiens, abandonnés au plus fort de la crise, brûlaient le drapeau de l’UE pour montrer leur désarroi ? Oublie-t-il que notre continent a été le plus touché ? Oublie-t-il encore que, par exemple, les communes et les agglomérations ont se débrouiller seules, pour organiser et ouvrir des centres de vaccinations sur le territoire national, sans aucune aide logistique ou financière ?

Monsieur Beaune nous parle de Valérie Pécresse en faisant semblant de la traiter comme un adversaire. Mais nous savons tous qu’au soir du premier tour de l’élection présidentielle, à 20h01, elle appellera à voter Emmanuel Macron, car elle est son clone féminin, la plus macroniste des candidats LR.

N’oublions pas non plus le comportement des LR dans notre région lors des précédentes élections régionales. Monsieur Muselier était objectivement allié avec LREM, et sa liste était téléguidée par Matignon. Il vientd’ailleurs de quitter les LR il y a quelques jours et madame Pécresse fera exactement la même chose pour un portefeuille ministériel.

Monsieur Beaune nous parle de primauté du droit européen, alors que je le rappelle, ce changement de paradigme n’a jamais été soumis au vote des Français. Je rappelle également, que la dernière fois que les Français se sont prononcés directement sur une évolution de l’Union européenne, c’était en 2005 lors du référendum, et ils ont voté NON. Cela n’a pas empêché les amis de monsieur Beaune et son camp idéologique d’aller à l’encontre de ce vote et de faire passer en force le projet de réforme.

À rebours de cette forfaiture, comme des autres, Marine Le Pen, elle, constitutionnalisera la primauté du droit français sur tous les autres afin de rendre aux Français leur pays et leur souveraineté.

En conclusion, Monsieur Beaune est venu livrer sa propagande d’État mensongère, au slogan de « tout va bien madame la marquise » alors que le pays est en déclin total.

Le temps est venu, pour une véritable alternance, avec Marine Le Pen, afin de rendre notre peuple, de nouveau libre de la bureaucratie bruxelloise et de son idéologie destructrice.