Accueil | Communiqués | Bruxelles veut une coopération avec les ONG passeurs de migrants !
Bruxelles veut une coopération avec les ONG passeurs de migrants !

Bruxelles veut une coopération avec les ONG passeurs de migrants !

par | 22 novembre 2022 | Communiqués

Jean-Paul GARRAUD

Député français au Parlement européen

Président de la délégation du Rassemblement National au Parlement européen

Président de l’Association Professionnelle des Magistrats

 

Lundi 21 novembre, la Commission européenne a présenté un plan d’action de l’Union européenne pour la Méditerranée centrale, en prévision du Conseil extraordinaire « Justice et affaires intérieures » du 25 novembre 2022. Le texte propose une série de mesures pour relever les défis immédiats et actuels le long de cette route migratoire, dans un contexte tendu.

En effet, selon un rapport de Frontex publié la semaine dernière, 281 000 entrées irrégulières ont été détectées aux frontières extérieures de l’UE depuis le 1er janvier. Cela représente une augmentation de 77 % par rapport à la même période de l’année dernière et c’est le chiffre le plus élevé depuis 2016.  La route de la Méditerranée centrale a connu une hausse de 59 % du nombre de franchissements irréguliers de la frontière détectés entre janvier et octobre, passant à plus de 85 000 personnes, ce qui en fait la deuxième route migratoire la plus active vers l’UE. Et ce n’est pas l’accueil de l’Ocean Viking par la France qui va ralentir cette dynamique…

Pour lutter contre cela, la Commission émet un semblant de solutions, sans s’attaquer au fond du problème. Au lieu de préconiser la fin de toutes les pompes aspirantes, elle préfère « intensifier les voies légales d’accès à l’UE », comme les partenariats pour les talents avec des pays comme la Tunisie. Elle prévoit également de favoriser une coopération plus étroite avec les ONG passeurs de migrants alors que Frontex explique que la présence en mer de leurs navires crée un appel d’air pour les clandestins, favorisant ainsi les traversées.

La Commission européenne veut mieux répartir les migrants en Europe. Au Rassemblement National, nous voulons les faire repartir dans leurs pays !