Accueil | Communiqués | Bouclier de défense énergétique : l’Allemagne joue cavalier seul !
Bouclier de défense énergétique : l’Allemagne joue cavalier seul !

Bouclier de défense énergétique : l’Allemagne joue cavalier seul !

par | 5 octobre 2022 | Communiqués

Jean-Paul GARRAUD

Député français au Parlement européen

Président de la délégation du Rassemblement National au Parlement européen

Président de l’Association Professionnelle des Magistrats

 

Jeudi 29 septembre, le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé débloquer 200 milliards d’euros contre la flambée des prix de l’énergie. Puisé dans le fond de stabilisation économique post-Covid-19, ce « bouclier de défense » devrait permettre à l’Allemagne d’assurer son approvisionnement en gaz, au détriment des autres pays européens qui ne disposent pas des mêmes capacités économiques.

Alors que la France se plie au jeu de la coopération européenne, en fournissant du gaz à l’Allemagne au titre de l’accord de solidarité réciproque annoncé par E. Macron le 5 septembre dernier, cette décision de Berlin n’est pas sans conséquences puisqu’elle crée une distorsion de concurrence avec les entreprises étrangères, et freine les négociations en cours entre les différents États membres de l’Union européenne.

De plus, bien qu’elle ait signé en juin dernier un protocole d’accord avec cinq autres États membres et qui prévoyait entraide et solidarité face à la diminution des approvisionnements énergétiques, l’Allemagne préfère jouer cavalier seul et nuire à ses partenaires.

Une fois encore, les dirigeants allemands, si prompts à donner des leçons de solidarité communautaire, notamment en matière d’immigration, ne respectent ni leurs engagements, ni les règles établies et privilégient égoïstement leurs propres intérêts au détriment de leurs voisins.

Il est grand temps que la France se relève et arrête de subir les errements politiques de son voisin d’outre-Rhin.